San’aa Hammams – Yemen

Les hammams de San‘aa

Alors que dans tout l’Orient, les hammams sont abandonnés et tombent en ruine, à Sanaa ils sont très actifs, et on en construit chaque année de nouveaux selon une tradition spécifique au Yémen. Le hammam fait partie des raffinements d’une culture urbaine propre aux hauts plateaux ; son mode de gestion est révélateur d’une organisation sociale complexe.

En arrivant au hammam, le client laisse au vestiaire sa robe et son poignard traditionnels pour accomplir les rituels dans différentes salles où il se fait frictionner, se lave, jusqu’à la salle la plus chaude où il s’applique parfois à danser pour mieux transpirer. Enfin, il se fait masser vigoureusement. Certains jours, le hammam est réservé aux femmes, notamment le jeudi, jour traditionnel pour célébrer les mariages.

Le hammam est aussi un lieu de sociabilité. Les hommes de tous âges devisent dans la chaleur moite de pièces circulaires, baignées de trous de lumière naturelle provenant du plafond en forme de dôme.

Une douzaine de hammams de Sana‘a ont été photographiés entre février et juin 2010, certains datent du XIII e siècle, d’autre sont encore en construction.
Hammams in San‘aa

Throughout the Eastern world, hammams are abandoned and falling into ruin. But in Sanaa, they are still in activity and are built each year according to a specific Yemenite tradition. The hammam is part of the refinements of an urban culture specific to the High Plateaus. Its management reveals a complex social organization.

On his arrival at the hammam, the costumer leaves his traditional dress and dagger in the changing rooms to then go through the rituals in different rooms: he washes himself and reaches the hottest room where he will sometimes dance for a better perspiration. Eventually, he gets a vigorous massage. On specific days, the hammam is reserved to women, especially on Thursdays, traditional day of wedding celebrations.

The hammam is also a place of social interaction. Men of all ages chat in the muggy heat of circular rooms, where natural light comes through the holes of the dome ceiling.

A dozen hammams in Sanaa have been photographed between February and June 2010, some were built in the 13th century and others are still in construction.