Ovine Condition – 2014

texte ci-dessous – scroll down for text

Condition ovine

Cette métaphore ironise sur la grégarité oublieuse. Elle pose la question : Et si on préférait se conformer au discours dominant qui rassure ? Quitte à nier la vérité dont nous sommes témoins ? Quitte à ignorer l’Histoire ? Ce travail se décline en trois séries parallèles de tailles et de nombres différents :
Célébrités sont des portraits de brebis, d’agneaux et de béliers en studio, exaltant ainsi l’individualité de chacun.
Présumés Innocents montre, à la manière d’un reportage, les moutons dans les pâturages. Le masque sur leurs yeux protège leur droit à l’image ; ce sont des individus encore présumés innocents !
Champ d’honneur est le lieu où le sacrifice se fait en masse ; la docilité à leur maître les rend coupables.
Il est présenté sous forme de bande sans fin, diverse mais répétitive développant les trois séries en parallèle. Les moutons de Panurge décrits par Rabelais, ont rendu célèbre leur grégarité, sujet de raillerie. L’instinct grégaire a pourtant inspiré des études sérieuses sur les foules à la fin du XIXe siècle, avec les psycho-sociologues G. Le Bon « Psychologie des foules » et W. Trotter puis avec Freud « Psychologie collective et analyse du moi ». Willem Reich s’est également intéressé au phénomène grégaire qui annihile le sens critique au profit de l’adhésion à la masse pour tenter de comprendre l’adoption massive des thèses nazies, complétant le travail de Freud.
L’Histoire et l’actualité ne cessent de le démontrer : les foules ont des comportements irrationnels dans la mesure où ils anéantissent la capacité individuelle de distanciation, cela même si leur masse paraît peser sur le cours des évènements. C’est pourquoi les autorités cherchent à réduire les individus à l’état de troupeau et y parviennent par des moyens divers : le charme, la persuasion, l’imposture et la violence !
Est-ce l’oubli qui est la cause de cette récurrence de l’Histoire ? Est-ce le besoin d’être « au centre du commun » qui permet d’oublier ? A moins que les Maîtres ne cultivent l’ignorance du passé et du présent, à dessein…
Ovine Condition

It’s an ironic metaphor about forgetful gregariousness. It asks: What if you prefer conforming to the reassuring dominant discourse? To deny the truth that we see? To even ignore history? This body of work is divided into three parallel series of different sizes and numbers:
Celebrities are studio portraits of sheep, lambs and rams; each one exalting individuality.
Presumed Innocents is shown through a photo report of sheep at pasture. The mask over their eyes protects their image rights; they are still presumed innocent individuals!
Field of Honour is the place where the sacrifice is done by mass; docility to their master makes them guilty.
Its entirety is presented as an endless belt, diverse but repetitive, developing the three series in parallel. The sheep of Rabelais, notorious for their gregariousness, have been the topic of much ridicule. The herd instinct inspired many in-depth studies on crowds during the late nineteenth century by social psychologists G. Le Bon’s « Group Psychology » and W. Trotter, as well as Freud’s « Group Psychology and the Analysis of the Ego ». Willem Reich was also interested in the herd phenomenon that destroys critical thinking in favour of joining the masses, as a way of trying to understand the widespread adoption of Nazi theses, thereby complementing Freud’s work.
History and current events continue to demonstrate how crowds have an irrational behaviour in that they destroy the individual capacity of distancing, even if their mass seems to be influencing certain courses of events. This is why authorities seek to render individuals into a herd mentality through various means: charm, persuasion, sham and violence!
Is this oversight the cause of recurring history? Is it the need to be at « the centre of the common » that allows one to forget? Unless the Masters have cultivated an intentional ignorance of the past and present…