RECURRENCES – KALILA & DIMNA – Institut du Monde Arabe, PARIS /FRANCE

11 SEPTEMBER 2015  > 3 JANUARY 2016 / CURATORS: A. VERNAY-NOURY, É. BRAC DE LA PERRIÈRE, É. DELPONT

« Récurrences » 20 September 2015 – Opening of Kalila & Dimna exhibition – IMA, Paris / France.

Kalila et Dimna sont deux chacals vivant à la cour du lion, roi du pays. Ils ont donné leur nom au recueil de fables qui a été composé en Inde aux alentours du IIIe siècle apr. J.-C. Il se veut être un « ouvrage de sagesse ». Au VIIIe siècle, il est traduit en arabe par Ibn al-Muqaffa’. Donner la parole aux animaux permet de traiter des sujets universels et les histoires visent à régler la bonne conduite. Le parcours de l’exposition aborde successivement les voyages du texte, les leçons de vie qu’il donne et ses interprétations contemporaines. Des lectures plus subversives réactivent la charge politique contenue dans ce « miroir des princes ». Artistes et metteurs en scène contemporains recourent aux potentialités du bestiaire des fables pour formuler des critiques contre certaines pratiques du pouvoir.
Kalila and Dimna are two jackals living at the lion court, king of the country. They gave their names to a collection of fables that was composed in India around the third century AD. It wants to be a « book of wisdom ». In the eighth century , it is translated into Arabic by Ibn al-Muqaffa’. Giving a voice to animals allows to deal with universal themes and stories are intending to settle good behavior. The show tackles successively the text journey, the life lessons he gives and its contemporary interpretations. More subversive readings reactivate the political charge contained in this « mirror for princes ». Contemporary artists and directors appeal to the fables bestiary potential to express criticism against some practices of power.