TRAVAUX | WORKS - Du Caire de la Nuit | Egyptian Portraits

Amir el-Guiush street, Cairo - 1991

Du Caire, de la nuit

En 1990, après des années d'absence, l’idée de photographier des personnages de conditions différentes à travers l’Egypte m'avait paru le meilleur moyen de saisir le pays, de (re)connaître une partie de moi-même.

Mon approche a été affective avant tout : une découverte des hommes, des lieux et des objets qui les entourent. L’acte de photographier m’a porté vers ceux que je n’aurais jamais connus, un medium pour aller vers les autres.

Mon choix visuel allait plutôt vers une induction : tenter de trouver l’essentiel avec, et malgré les détails encombrants du constat photographique, montrer cette « chose exorbitante qui induit du corps à l’âme » (Barthes)

Cette série de portraits est le fruit d'une quête de quelques années dans plusieurs villes et villages ; elle se veut une vision de l’intérieur, à un moment donné, d’une Égypte qui se laisse découvrir avec beaucoup de respect.

 

Ce travail réalisé entre 1990 et 1993 a été exposé à :

African Photgraphers, Guggenheim Museum, NY, USA (1996) — Galeries Fnac, France-Belgique-Espagne-Italie (1994-1998) — Arrêt sur l'image, Bordeaux (1992), Noisy-le-Grand (1998) — Centre Méditerranéen de la Photographie, Bastia, France (1998).

Of Cairo, of the Night

 

In 1990, after years of absence, the idea to photograph characters of different conditions seemed to me the best way to understand today’s Egypt and to (re)discover a part of myself.

My approach of the country was above all affective: a discovery of the men and the places and objects that surround them. The act of photography led me to those I would never have met; it was some kind of passport towards others, not a license to steal images.

My photographic choice tended towards an induction: I tried to reach the essential with and despite the burdening details of the photographic assessment, to show that “exorbitant thing which induces from body to soul” (Roland Barthes).

This series of portraits was the result of a research conducted over several years and across different towns and villages. It presents a vision from the inside of Egypt, where only respect and understanding can enable the discovery of its nature.

 

This work, carried out between 1990 and 1993, was exhibited at:
African Photgraphers, Guggenheim Museum, NY, USA (1996) — Galeries Fnac, France-Belgique-Espagne-Italie (1994-1998) — Arrêt sur l'image, Bordeaux (1992), Noisy-le-Grand (1998) — Centre Méditerranéen de la Photographie, Bastia, France (1998).