AFRIQUES CAPITALES – LA VILLETTE, PARIS / FRANCE

29 MARCH > 28 MAY 2017 / CURATOR: SIMON NJAMI

Installation « Un rêve » 2016-2017 – dimensions variables

Puissant comme un fauve, fragile comme un nuage, le désir tente de passer par un cerceau de barbelés. Du cirque, un mouvement porteur d’espoir mais dont l’issue est incertaine… Une image, une présence qui, par les chemins de traverse, donneraient à penser. N.Boutros

… Le pari de cette exposition est d’inventer la ville de toutes les villes. Une ville qui n’appartiendrait à personne, mais dans laquelle chacun pourrait trouver des repères qui lui soient personnels. D’aucuns chercheront à reconnaître telle ville en Afrique ou telle ville en France lorsqu’en réalité, nous serons plongés dans une fiction dont le but est de faire surgir l’essentiel et de plonger l’audience dans une vérité différente. La ville africaine sur laquelle certains se plaisent à fantasmer n’existe pas. Elle n’est que la métaphorisation d’une question plus organique et vitale : comment vivre ensemble dans des espaces à l’apparente insurmontable hétérogénéité ? …
S. Njami

 

Powerful as a fawn, fragile as a cloud, the desire tries to pass by a hoop of barbed wires. Of the circus, an expanding movement of hope but its outcome is uncertain… An image, a presence which, by short cuts, would give to think. N.Boutros

… The bet of this exhibition is to invent the city of all the cities. A city that would belong to nobody, but in which each one could find personal marks. Some people will try to recognise such city in Africa or such city in France when in reality, we shall be plunged into a fiction with the purpose of making appear the essential and to plunge the audience into a different truth. The African city over which some like to fantasise does not exist. It is only a metaphor of a more organic and more vital question: How to live together in spaces in apparent insuperable heterogeneousness? …
S. Njami